center
Description de fonction

HB A63/19 : Médecin Spécialiste en Hygiène Hospitalière - temps plein ou temps partiel

Détails de la société

Travailler au CHU Brugmann, c'est viser l'excellence, et renforcer ensemble l'attractivité de l'hôpital.

Le Centre Hospitalier Universitaire Brugmann, hôpital public membre du réseau IRIS et du CHU de Bruxelles, est doté d'une riche palette hospitalière (trois sites complémentaires) et bénéficie d'une architecture spécifique en constante évolution.

Au travers de sa forte personnalité sociale, le CHU Brugmann œuvre à préserver l'accès des patients aux meilleurs soins, sans discrimination.

Médecins, infirmières, paramédicaux, administratifs ou ouvriers, l'hôpital regroupe une très grande diversité de carrières, parfois insoupçonnées...

Le CHU Brugmann est régulièrement à la recherche de collaborateurs motivés, garants des valeurs de l'institution.

Vous qui cherchez un emploi dans un environnement médical afin d’y effectuer un travail de qualité, nous vous proposons d’évoluer au sein d’une équipe dynamique avec la possibilité de vous former et de devenir expert dans votre domaine.

Notre ambition ? Vous garantir un environnement de travail stimulant en assurant un encadrement adéquat, en favorisant le développement de votre carrière, en stimulant la reconnaissance, et en instaurant un mode de management par objectif et une culture de l'évaluation et du feed-back.

Fonction

Nature de la fonction

En dehors des charges d'enseignement qui lui sont confiées par l'Université, sans préjudice des dispositions de l'article 18 du statut administratif du médecin hospitalier, le médecin hygiéniste consacre tout son temps à son activité hospitalière. Il agit, dans le cadre de sa fonction légale, en tant que conseiller du médecin chef en matière d’hygiène hospitalière. Il participe à l’enseignement des bonnes pratiques d’hygiène hospitalière destiné aux étudiants en médecine, au corps médical et paramédical.

Il peut se voir confier la direction d'une équipe de recherche clinique par le chef de service.

Tâches :

Le médecin assure, en collaboration avec les autres membres de l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière les différentes missions confiées légalement à celle-ci à savoir :

  • le développement, la mise en œuvre et le suivi, à travers l’hôpital, d’une stratégie relative :
    1. aux mesures de protection standard ayant pour objet de prévenir la transmission des germes infectieux ;
    2. à l’isolement des patients infectés afin d’endiguer la transmission de maladies infectieuses ;
    3. à la surveillance des infections nosocomiales à l’aide d’indicateurs permettant d’en suivre et d’en corriger l’incidence au sein de l’établissement ;
  • la mise sur pied d’une stratégie de lutte contre les épidémies ;
  • le suivi des aspects ayant trait à l’hygiène dans le cadre d’activités hospitalières telles que :
  1. la construction ou la transformation ;
  2. les activités au quartier opératoire
  3. l’achat de matériel
  • la mise en œuvre des directives et recommandations rédigées par des organismes officiels tels que le Conseil Supérieur de la Santé ;
  • l’échange avec d’autres établissements d’informations et de l’expérience acquise, dans le cadre d’une plate-forme de collaboration en matière d’hygiène hospitalière au sens de l’article 56, § 3, de l’A.R. du 25 avril 2002 relatif à la fixation et à la liquidation du budget des moyens financiers des hôpitaux.

L’équipe établit un plan stratégique général ainsi qu’un plan d’action annuel, un rapport annuel d’activités et un rapport annuel sur le fonctionnement de l’équipe.

Profil

Profil de fonction

Le candidat au poste de médecin hygiéniste dispose d’un diplôme de médecin, de préférence spécialiste ou d’un diplôme de pharmacien biologiste. Une spécialisation en médecine interne ( ou une de ses sous spécialités, en particulier l’infectiologie) ou en microbiologie constitue un atout supplémentaire.

Le candidat doit faire la preuve d’avoir suivi avec succès une formation au moins dans les domaines suivants :

  • Infections nosocomiales : prévention et contrôle ; aspects microbiologiques et infectiologiques ; aspects épidémiologiques.
  • Législation relative à l’hygiène hospitalière.
  • Agents antimicrobiens et gestion des antibiotiques.

Cette formation contient au moins 300 heures de contact.

Le médecin hygiéniste travaille au sein de l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOHH) qui, outre un / des médecins hygiénistes comprend un(e) / des infirmier(e)s hygiénistes. Dans l’exercice de ses fonctions le médecin hygiéniste hospitalier dépend du médecin-chef de l’établissement, sous la supervision duquel il travaille directement. La coordination de l’EOHH est assurée par un médecin hygiéniste.

Le médecin hygiéniste aura des qualités pédagogiques, didactiques et le sens de l’écoute ; il aura des capacités d’organisateur (gestion d’équipes et de projets). Il devra pouvoir, en collaboration avec les autres membres de l’équipe, initier, structurer et assurer le suivi d’un plan stratégique à moyen terme.

Offre

  • Une fonction enrichissante et variée dans un environnement de travail performant à visage humain.
  • De multiples services aux collaborateurs : des chèque-repas, l’octroi de congés scientifiques (séminaires…), un équipement technique performant, des soins à tarifs préférentiels dans tous les hôpitaux du réseau Iris, une crèche, …
  • Une prime linguistique dès la réussite de l’examen Selor requis (possibilité de cours de langues).

  • Publiée le:ven. 25 octobre 2019
  • Lieu: CHU BRUGMANN
E-mail
Veuillez patienter durant le traitement de votre demande
Mail vers vos amis
Mail(s) envoyé avec succès
Une erreur c'est produite, veuillez contacter votre administrateur système
[fermer]